Generic filters
Search in excerpt

Réseau CARES

CommunAutés Rurales et Éloignées en Santé

Construire les trajectoires et parcours de santé durable sur les territoires ruraux et éloignés du Québec

Logo

Le CARES vise à faire du Québec un leader national et international
en recherche en santé et services sociaux en régions rurales et éloignées

Le réseau CommunAutés Rurales et Éloignées en Santé (CARES), une initiative proposée par le Regroupement intersectoriel de recherche en santé de l’Université du Québec un réseau thématique, a pour mission de contribuer au mieux-être des communautés en améliorant la santé, les soins et les services sociaux et en prévenant la maladie dans les régions rurales et éloignées du Québec. Le CARES souhaite agir en prévention des maladies en mettant en place des approches de recherche, de formation et d’animation scientifique qui s’ancrent dans des partenariats locaux, solides et endogènes, avec les milieux communautaires, cliniques et de pratique (centres de soins, de réadaptation, de santé mentale, etc.).

Le seul réseau qui assure une présence soutenue dans toutes les régions rurales et éloignées du Québec

AXES

OBJECTIFS

Proposer un regard intersectoriel sur les enjeux des régions rurales et éloignées pour favoriser une santé durable sur l’ensemble du territoire québécois

Adapter la promotion de la santé, la prévention et les interventions précoces de soins de santé et services sociaux aux réalités et environnements de vie des régions rurales et éloignées afin d’atténuer les iniquités

Soutenir le leadership, l’autonomisation et l’autodétermination des individus et des communautés en régions rurales et éloignées pour agir sur les enjeux de santé

Mobiliser les connaissances sur les enjeux et défis de santé et de services sociaux, et développer des outils de promotions en matière de déterminants de la santé en régions rurales et éloignées

Gouvernance

Gouvernance

Instance de communication et d’échange d’informations entre tous les membres CARES, mais également encre ces derniers et les autres Comités

Centre névralgique du CARES qui administre les affaires courantes et accomplit les actes nécessaires à la réalisation des objectifs du CARES

Garant des grandes orientations scientifiques, de l’animation et de la cohésion scientifique du CARES

Comité sur la Place de la Recherche Intersectorielle sur la Santé et les Services Sociaux en Milieux Éloignés et ruraux | PRISSSME

Permet une meilleure intégration de la recherche dans les établissements du Réseau de la santé et des services sociaux desservant des communautés en régions rurales et éloignées

Assure que les besoins et les perspectives des communautés sur tout le territoire québécois sont pris en compte dans les activités du réseau.

Composition du 3CP :

Bas-Saint-Laurent : Caroline Hébert

Saguenay-Lac-Saint-Jean : Andrée-Anne Hudon-Thibeault

Capitale-Nationale : Michaël Gosselin

Mauricie-Centre-du-Québec : Poste vacant

Estrie : Poste vacant

Montréal : Alexandra Paré-Tremblay

Gatineau : Lucie Lacombe

Abitibi-Témiscamingue : Guillaume Parent

Côte-Nord : Poste vacant

Nord-du-Québec : Poste vacant

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : Poste vacant

Chaudière-Appalaches : Poste vacant

Laval : Poste vacant

Lanaudière : Poste vacant

Laurentides : Poste vacant

Montérégie : Nathalie Rhéaume

Assure que les besoins et les perspectives des membres étudiant·e·s sont pris en compte dans les activités du réseau

Conseille les instances sur les aspects de participation communautaire et de liaison avec les partenaires locaux

Groupes de travail

Le CARES mettra en place des groupes de travail agiles regroupant des expert·e·s de différents domaines de recherche. L’objectif est de maximiser la synergie entre les spécialistes et d’optimiser les ressources investies dans la recherche, tout en évitant les redondances. Ces groupes réfléchiront à de nouveaux projets de recherche et d’actions innovantes adaptées aux régions rurales et éloignées. Des acteur·trice·s des milieux de la pratique et communautaires sont invités à participer. CARES a déjà établi des partenariats avec des regroupements de recherche sur des enjeux critiques en santé et travaille avec plusieurs autres. Les groupes de travail visent à répondre aux besoins collectifs et à lutter contre les inégalités en santé.