Search
Generic filters
Search in excerpt

Offres de stages

AFFICHAGE D’OFFRE D’EMPLOI
Dates d’affichage : Jusqu’à ce que le poste soit comblé
Titre du poste : Poste d’étudiant(e) à la maîtrise, au doctorat ou
post-doctorat
Échelle salariale : Bourse selon le cycle d’étude
Durée de la bourse : 1 à 2 ans (Hiver 2021 ou été 2021)
Type d’emploi : Étudiant boursier

PROJET : « Développement et impact d’une intervention d’exposition en réalité virtuelle sur l’anxiété physique sociale lors de la pratique d’activité physique chez les femmes avec une obésité » financé par l’Institut du Savoir Montfort.

DÉTAILS SUR LE PROJET : PROBLÉMATIQUE L’obésité touche plus d’un quart des Canadiennes et plus de la moitié de celles-ci se disent inactives physiquement. Un des obstacles importants à la pratique de l’activité physique (AP) est l’anxiété physique sociale (APS), qui est un sous-type d’anxiété sociale résultant des préoccupations de la personne quant à une évaluation négative d’autrui de son apparence physique. Plusieurs études montrent qu’un niveau élevé d’APS peut conduire à l’évitement et à une faible adhérence aux programmes d’AP. Bien que ce lien soit connu, aucune intervention psychologique spécifique au traitement de l’APS n’a été développé à ce jour. La thérapie d’exposition est le traitement de choix pour l’anxiété sociale générale. Toutefois, ce format de thérapie est confronté à des problèmes de confidentialité et de contrôle de l’environnement en raison de sa nature interpersonnelle. La réalité virtuelle (RV), couramment employée dans le traitement des troubles anxieux, offre une solution à ces problèmes en permettant de réaliser l’exposition à des stimuli humains dans un environnement adaptable et sous le contrôle du clinicien, sans risque de bris de confidentialité. OBJECTIFS Les objectifs de cette étude sont d’explorer les effets d’une intervention d’exposition en RV dans un contexte d’AP sur l’APS (variable principale), l’adhésion, l’observance et la persistance au programme d’AP, ainsi que la persistance dans la pratique d’AP à moyen terme (variables secondaires) chez les femmes avec une obésité.

ROLE DU CANDIDAT : En fonction du niveau académique et de la date d’arrivée du candidat, il (elle) sera impliqué(e) dans toutes les étapes du projet de recherche : recrutement, évaluation, analyse, interprétation et diffusion des résultats.

DOMAINES : Kinésiologie ou autres domaines connexes en sciences de la santé.

SUPERVISION : Pre Aurélie Baillot (Université du Québec en Outaouais (Gatineau), Institut du Savoir Montfort Recherche (Ottawa)) avec possibilité de co-supervision dans une autre université

PROFIL DU CANDIDAT RECHERCHÉ:
• Excellent dossier académique en kinésiologie ou domaine de la santé connexe
• Maitrise du français et de l’anglais écrit et oral
• Intérêt pour travailler dans le domaine de l’obésité
• Dynamique, autonome, rigoureux et soucieux(se) d’apprendre
• Expérience en recherche dont collecte de données

Instructions à l’intention des candidats et candidates
Veuillez envoyer un CV complet, une lettre de motivation décrivant votre expérience, vos compétences et intérêts, ainsi que vos relevés de notes universitaires et le nom et coordonnées de 2 références à: aurelie.baillot@uqo.ca