Search
Generic filters
Search in excerpt

Réseau de chaires

en partenariat du RISUQ

Réseau structuré en neuf chaires interconnectées

Dynamise la recherche et brise les silos qui la délimite.

Intersectorialité et innovation

Au service de la santé et du mieux-être au Québec

De nombreux défis de santé au Québec sont intimement liés au vieillissement de la population, ainsi qu’à des habitudes de vie et des environnements de santé inadéquats qui diffèrent selon les groupes de la population et les régions.

Pour apporter une réponse adéquate à ces enjeux, on se doit de connaître les caractéristiques environnementales et socioéconomiques de nos communautés, dans l’objectif d’assurer une gestion optimale des services sociaux et de santé. Cette réponse requiert également de prévenir, dépister, intervenir, préserver, sinon d’adapter, de réadapter et de mieux traiter.

Pour l’heure, l’ensemble des Québécoises et des Québécois n’ont pas droit ou accès aux mêmes ressources afin de gérer leur santé, en raison de contraintes territoriales, économiques ou sociales, ce qui constitue un important défi de société.

L’Université du Québec (UQ), déployée sur l’ensemble du territoire québécois et riche de l’assemblage unique de compétences des chercheuses et chercheurs qu’elle fédère, propose de relever ces défis par l’entremise du Réseau intersectoriel de recherche en santé de l’Université du Québec (RISUQ).

La mission du RISUQ est de contribuer au mieux-être des communautés dans une perspective interdisciplinaire et intersectorielle où la recherche, l’innovation et la mobilisation des connaissances sont utilisées pour répondre aux enjeux prioritaires de santé et de services sociaux (SSS) des différentes collectivités sur tout le territoire du Québec.

Portant la voix commune de ses 190 membres, le RISUQ compte se déployer via la création d’une plateforme de prestige : le Réseau de chaires en partenariat du RISUQ (RCPR).

Cet ambitieux projet propose l’implantation progressive d’une série de chaires de recherche hébergées par l’un ou l’autre des 10 établissements universitaires de l’UQ et dont chaque programmation de recherche et de formation universitaire et professionnelle sera construite et évoluera en collaboration avec les milieux de pratique en SSS pour participer à une amélioration réelle de la santé et au mieux-être des gens et des communautés au Québec.

  • Chaires collaboratives et interconnectées par des échanges soutenus entre les
    chercheuses, les chercheurs et leurs partenaires des milieux de pratique en santé et services sociaux.
  • Titulaires multi ples valorisant le travail d’équipe, le développement de jeunes talents ainsi que leur rétention en région.
  • Projets d’envergure avec une structure « réseau » permettant l’obtention de
    financements communs non dédiés pour conserver la souplesse des programmations
    de recherche et de formation de chacune des chaires.

AVANTAGES | OPPORTUNITÉS

Création de canaux de communication privilégiés au niveau provincial entre les intervenants en santé et en services sociaux, praticiens et universitaires, permettant les changements et les économies d’échelle et rendant possible la transposition interrégionale des résultats de la recherche.

Création d’une dynamique d’accompagnement des projets de recherche permettant la co-construction et la mobilisation des connaissances dans la conception des projets, ainsi que l’appropriation des résultats par tous
les acteurs, contribuant à l’amélioration et à l’optimisation des soins de santé et des services sociaux, ainsi qu’à l’autonomisation des individus et des collectivités.

Création de conditions favorables à la création de nouveaux programmes universitaires d’enseignement dans les domaines de pratique et de recherche explorés par les futures chaires.

Création de conditions favorables à l’intégration des étudiants, formés dans le cadre des projets de recherche ou des programmes d’enseignement, dans les milieux de pratique et à leur rétention en région.

Développement d’outils de formation continue pour les personnels hautement qualifiés des environnements professionnels, permettant la mise à jour des pratiques en santé et services sociaux.