Search
Generic filters
Search in excerpt

Santé et changements du climat

CHANGEMENTS CLIMATIQUES | SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET SANTÉ PUBLIQUE AU QUÉBEC

 

Résumé


Les impacts des changements climatiques incluent l’accroissement de la fréquence et de l’intensité des évènements extrêmes (inondations, vagues de chaleur accablante, etc.), l’augmentation de la pollution atmosphérique, la diminution des rendements agricoles, et l’aggravation de diverses maladies (infectieuses, respiratoires, etc.). Selon l’OMS, ces impacts représentent la plus grande menace pour la santé humaine durant le reste du siècle. Nous comptons développer des approches novatrices qui combinent l’utilisation optimale de toutes les sources d’information avec l’intégration de méthodes d’intelligence artificielle sophistiquées.

Les changements climatiques touchent également tout le secteur des systèmes alimentaires. Ceci inclut les ressources en eau et en sol, ainsi que les techniques de production, de conservation et de transformation, dont le développement, la promotion et la protection jouent un rôle clef pour atteindre une meilleure sécurité alimentaire et contribuer à la protection de la santé de la population.

Notre programme de recherche porte essentiellement sur des travaux interdisciplinaires et intersectoriels, théoriques et pratiques qui traitent de : (1) la caractérisation multivariée et la modélisation des variables climatiques d’intérêt pour la santé publique dans un cadre de changements climatiques et à différentes échelles temporelles et spatiales; (2) la modélisation des non-linéarités et prédiction à long terme des phénomènes associés pour la prévention et l’intervention optimale à l’échelle de l’individu; (3) le développement d’un cadre intégré pour la modélisation des risques futurs pour la santé associés aux variables climatiques en tenant compte des caractéristiques des différentes régions; (4) la modélisation et l’atténuation des impacts des facteurs climatiques sur la production, la contamination et la sécurité des aliments durant les différentes étapes de la chaine alimentaire et en portant une attention plus spécifique aux réalités régionales et aux communautés autochtones et nordiques particulièrement touchées par cette problématique; et (5) l’adaptation du concept d’agriculture urbaine aux conditions climatiques futures du Québec afin de contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire tout en participant à la création d’espaces verts et à la protection de la santé publique. Ces travaux doivent conduire au développement de modèles de planification des services de santé et sociaux offerts aux communautés sur tout le territoire du Québec à long terme, ainsi qu’au renforcement de liens structurés et formels avec nos partenaires.

Taha Ouarda (INRS)
Annie Poulin (ÉTS)

INRS : Monique Lacroix, Tiago Falk

UQAR : Mario Handfield

UQAM : Anne-Sophie Gousse-Lessard